Le dispositif en général

L’augmentation du nombre de volontaires observée en 2017 est-elle liée à la suppression des contrats aidés ?

C’est surtout entre 2015 et 2017 que le nombre de volontaires a explosé, avant la limitation des contrats aidés. Le développement du dispositif s’est fait par l’impulsion de l’Etat et par les liens établis par les référentes service civique avec de nombreux nouveaux organismes d’accueil.

L’éducation nationale, qui a effectivement rejoint le dispositif de façon massive cette année, propose des missions nouvelles, dans le cadre d’un dispositif d’aide aux devoirs qui n’existait pas les années passées.

La mission de contrôle mise en place par la DRJSCS depuis septembre 2017 est particulièrement vigilante à ce que le dispositif service civique conserve sa spécificité et sa complémentarité, par rapport à toute forme d’emplois déjà existants.

Si le contenu de votre mission ou ses conditions de réalisation vous paraissent anormales, vous pouvez vous adresser à la référente service civique de votre département, à la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (et de la Protection des Populations) (DDSC ou DDSCPP).